Nos impacts

Principes de l’investissement responsable

Amethis est signataire des Principes pour l’Investissement Responsable des Nations Unies (UNPRI) depuis juillet 2013. Amethis a été classé A + pour son approche globale (score le plus élevé) et A pour sa gestion interne ESG. Les efforts déployés au cours des dernières années sont consacrés à des domaines d’amélioration tels que la promotion de l’investissement responsable et la mesure des résultats.

Notre politique

Amethis adopte une approche responsable qui promeut les standards internationaux en gestion environnementale et sociale (normes de performance IFC, directives EHS de la Banque mondiale, directives du BIT), mais aussi gouvernance, conformité et meilleures pratiques financières (prêts responsables par exemple).

Signataire des Principes pour l’Investissement Responsable depuis 2013, Amethis s’engage à promouvoir les 6 Principes pour l’Investissement Responsable et publie chaque année son approche et ses réalisations: Amethis va au-delà des systèmes habituels de gestion E & S, offrant une approche unique aux investissements responsables et notation et évaluation des opportunités et mise en œuvre

Analyse et suivi des risque ESG à travers le processus
d’investissement

  • SCREENING

    SCREENING

  • DUE DILIGENCE

    DUE DILIGENCE

  • EXECUTION DE LA TRANSACTION

    EXECUTION DE LA TRANSACTION

  • MESURE DE L’IMPACT

    MESURE DE L’IMPACT

  • MONITORING

    MONITORING

  • SORTIE

    SORTIE

Un fonds à fort impact ESG

Amethis est convaincu que la croissance économique et un environnement sain vont de pair. Pour Amethis, la plupart des risques, défis et opportunités en Afrique sont fortement liés au contexte social et environnemental : emploi et croissance démographique, surexploitation des ressources naturelles, risques sanitaires … En investissant sur le continent africain, Amethis tire profit des opportunités tout en assumant l’évaluation et la gestion des risques.

La responsabilité environnementale et sociétale sont des priorités pour Amethis qui comprend l’importance de les intégrer dans toutes les activités commerciales. Cette stratégie d’investissement responsable repose sur deux piliers :

  • Un schéma de management environnemental et social. Les entreprises du portefeuille doivent se conformer à de bonnes politiques environnementales, sociales et de gouvernance en respectant les principes ESG au sens le plus large.
  • Un schéma de gestion des impacts du développement (SDIG). Les sociétés du portefeuille doivent se conformer aux Impacts Positifs du Développement qui sont systématiquement mesurés et discutés au niveau de l’investissement. Amethis vise ainsi à combiner à la fois des impacts positifs financiers et de développement.

Un investisseur responsable

Amethis adopte une approche responsable en promouvant les normes internationales en matière de gestion environnementale et sociale (normes de performance IFC, directives EHS de la Banque mondiale, directives du BIT), de gouvernance et de conformité mais aussi en favorisant les meilleures pratiques financières. En tant que signataire des Principes pour les Investissements Responsables depuis 2013, Amethis s’engage à promouvoir les 6 Principes pour l’Investissement Responsable et rend compte chaque année de son approche et de ses réalisations.

Amethis va au-delà des systèmes de gestion E&S habituels, offrant une approche unique des investissements responsables grâce à la mesure de l’impact sur le développement, à la notation, à l’évaluation et la mise en œuvre des opportunités.

Comment Amethis participe aux Objectifs de l’ONU pour le Développement Durable ?

Amethis encourage la mise en place des meilleures mesures et pratiques en termes de santé et de sécurité au travail et cherche constamment à améliorer la protection sociale des employés au sein des entreprises détenues. Amethis a notamment investi dans un groupe de cliniques (Novamed).

Amethis assiste les entreprises qui développent des programmes de formation ambitieux, notamment dans la formation continue, palliant ainsi au faible niveau d’éducation en Afrique (cf. le nouveau programme de formation CDCI). En juin 2017, 11 062 jours ont été consacrés à la formation des employés de nos sociétés en portefeuille.

Amethis met en avant l’égalité des sexes et soutient l’autonomie des femmes. Des pressions sont exercées sur les entreprises qui ne font pas assez preuve de considération pour ces questions (cf. la mise en place d’un plan d’action pour s’attaquer au faible taux de féminisation au sein de Ramco). En juin 2017, 37 % des employés des sociétés dans lesquelles nous avons investi étaient des femmes.

Chaque société du portefeuille doit mettre en œuvre un SGES (Système de Gestion Environnementale et Sociale), pour se conformer aux normes de salaire minimum et élaborer une politique en faveur de l’emploi. Encourager l’activité des entreprises conduira au développement local et à une croissance économique durable. En juin 2017, les sociétés dans lesquelles Amethis a investi employaient 17 458 ETP (+ 3 559 ETP vs début) dont 13% avaient moins de 30 ans.

L’investissement d’Amethis vise à contribuer au développement durable des pays cibles en ayant un impact sur l’ensemble de la chaîne de valeur (cf. le « Smart Account » de Fidelity pour les populations non-bancarisées).

Les entreprises du portefeuille mettent en œuvre des plans d’action comprenant des mesures d’efficacité énergétique, de gestion de flotte de véhicules et d’économie de ressources au profit des habitants des quartiers défavorisés.

Les mesures environnementales (traitement des eaux usées, réduction des émissions atmosphériques, recyclage des déchets…) ont un impact positif sur l’ensemble de l’écosystème (cf. les fournisseurs de bois et de papier de Boulos font appel à un réseau de recycleurs). En juin 2017, aucun accident environnemental majeur ou désordre social n’a été causé par les sociétés dans lesquelles Amethis a investi.

Amethis est signataire des Principes pour l’Investissement Responsable et membre de nombreuses initiatives internationales promouvant le développement durable et l’instauration de meilleures pratiques (cf. contribution à l’AFIC ou au NUPD).