Amethis investit dans Magriser, pionnier de la micro-irrigation au Maroc

Amethis annonce la signature d’un investissement majoritaire dans le Groupe Magriser, un spécialiste dans la distribution et l’installation de systèmes complets de micro-irrigation et de pompage solaire. Il s’agit de la première transaction d’Amethis MENA Fonds II, dédié aux PMEs de la région.

Fondé en 1987 par M. Azzedine Azzouz, le Groupe Magriser a été un des précurseurs dans le secteur de la micro-irrigation au Maroc en introduisant la technologie d’économie d’eau au Royaume. L’entreprise offre aujourd’hui une gamme complète de matériel de micro-irrigation allant des revêtements de bassins, aux tuyaux de PVC et de micro-irrigations avec goutteurs intégrés, en passant par les systèmes de filtration et de fertirrigation. En plus de son activité historique de distribution de matériel de micro-irrigation, le Groupe a diversifié sa palette de produits en introduisant les systèmes de pompage solaire et a complété son offre de solutions en proposant des activités de conseil et d’installation de systèmes complets de micro-irrigation.

Au Maroc, pays touché par le stress hydrique, 70% des usages de l’eau sont agricoles. Grâce à ses solutions de micro-irrigations avancées, Magriser aide chaque jour les agriculteurs à réduire l’apport en eau tout en améliorant la productivité agricole. Ainsi, les systèmes d’irrigation Magriser permettent l’économie de 100 millions de md’eau chaque année, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 4 millions de personnes au Maroc.

Fort de son expertise historique, de son vaste réseau de distributeurs, de ses relations privilégiées avec des fournisseurs internationaux de premier rang et de la forte mobilisation de ses collaborateurs, le Groupe Magriser s’est positionné comme un acteur incontournable du secteur. Avec le soutien d’Amethis, Magriser entame une nouvelle phase de croissance. Le Groupe prévoit de lancer sa propre unité de production de tuyaux de micro-irrigation d’ici fin 2021 et a pour ambition de se déployer en Afrique.

Voir le communiqué de presse ici